Sophie LACROIX : « Foule »

Sophie LACROIX : « Foule »

Artiste :Sophie LACROIX
Date de réalisation : 2013
Technique :Huile sur toile
Format : 100×100 cm

DÉCOUVRIR L’ŒUVRE : «Foule »

« La peinture de Sophie Lacroix donne un autre aperçu de l’évolution d’une femme peintre, qui a su capter dans la diversité des personnages les marques de son temps. C’est par ses multiples tableaux en série qu’elle compose et fait fusionner son art que nous allons traverser par le dialogue d’un passé ouvert à la poésie de la mémoire. Ses images, qui nous transportent vers l’Art contemporain et nous font voyager, ramènent les souvenirs de ses promeneurs sans fin. »
Isaac Ortizar. Critique d’Art (AICA) Paris.

CONNAÎTRE L’ARTISTE

Je me souviens de ce visiteur. Arrivé à hauteur des tableaux de Sophie LACROIX, il n’a pas ralenti le pas, a détourné la tête. Le mur suivant proposait des natures mortes ; il eût sa préférence. J’ai rattrapé le visiteur. « Pourquoi n’avez-vous pas regardé ? », ai-je demandé. « C’est vous l’artiste ? », a-t-il interrogé d’une voix hésitante. « Non », ai-je répondu. « Ces tableaux me font peur », a-t-il consenti à reconnaître, avant d’ajouter : « Qui peint ça ? » Je l’ai renseigné : « S.L. ». J’ai marqué un temps, souri : « Est-ce elle ?, si vous préférez. » Il ne préférait rien, ne comprenait pas, s’est éloigné sans plus prêter attention aux fruits orangés. Entre le S. et le L., il y a comme un jeu de D., que le hasard n’abolira pas. Regarder, c’est prendre un risque, qui peut-être d’effroi, qui peut être d’angoisse. Il n’y a pas de honte à avoir peur. La peur, S.L. s’y coltine avec ses armes – la composition, la couleur, la lumière, quand se coltiner n’est rien d’autre que porter un fardeau sur le cou et les épaules. Une peur qui s’incarne comme un ongle, se retourne, se creuse et, finalement, se ramifie. Les peurs, les foules, les fous de S.L. ont souvent la couleur de tubercules. Ils viennent tous de la terre. Puis, la peur finit par chercher l’air. De souterraine, le pinceau la rend aérienne. Verticale. La transforme. La peur de S.L. devient la nôtre. La peinture de S.L. n’est ni réflexive ni symétrique, mais transitive. C’est notre peur que nous projetons sur ses toiles, jusqu’à la plus archaïque, jusqu’à celle d’avant la naissance du langage. Et assise en retrait, S.L. s’amuse ou s’étonne sans doute de ces visiteurs fuyants ou attentifs. Demain, ils s’en iront rejoindre les foules qui rassemblent, les foules qui dispersent, c’est selon, quand elle-même inlassablement retournera au métier de peindre, la peur soudainement ensoleillée par le doux matin.

Esnea, 2014

Site internet :  Sophie LACROIX

Partagez l’oeuvre : « Foule »

Contact

Artoteka

Cité Breuer, Bâtiment 4,
4 bis Avenue de Jouandin
64100 Bayonne

TÉL : 05 59 25 55 25 // 06 85 54 14 57

vous êtes un artiste ?
vous souhaitez nous contacter ?

Besoin de renseignements ?
N'hésitez pas à nous laisser un message