Que doit-on acheter bio pour un bébé ?

janvier 8, 2022

Les bébés sont des êtres humains dans la première phase de leurs vies. A cet âge là, ils sont très fragiles, leurs organismes ne sont pas encore suffisamment développés pour résister aux maladies, d’où l’importance de leur procurer une alimentation de qualité.

Les bébés doivent être nourris de façon très saine, car ça leur permet de renforcer leur système immunitaire, d’avoir une croissance normale, et de grandir sainement.

L’alimentation bio du bébé est celle qui lui convient le mieux, car elle est directement puisée de ressources naturelles qui sont dépourvues de toute substance chimique.

Qu’est-ce qu’une alimentation bio ?

Comme son nom l’indique, le mot bio signifie vie. C’est le fait de ne consommer que des aliments 100 % naturels issus des récoltes ou de l’élevage rationnel. Pour plus expliquer ce concept, il s’agit en effet de manger des fruits et légumes frais, qui n’ont pas été récoltés dans des champs traités par les pesticides, et les engrais chimiques. Les produits bio sont sans conservateurs et sans colorants alimentaires. Ils sont donc, 100 % naturels.

Idem pour la viande, la volaille et le bétail ne doivent pas avoir subi des injections de corticoïdes, ou l’ajout d’adjuvant de croissance. Ces substances chimiques raccourcissent le processus de croissance de ces animaux, et accélèrent leur développement. C’est un procédé purement productif, qui vise à produire rapidement et en grande quantité des animaux à abattre pour des raisons purement commerciales.

Les boites de conserves sont également riches en produits chimiques, et sont très déconseillées pour la santé en général, et pour celle des bébés en particulier.

L’alimentation bio est aujourd’hui devenue une tendance universelle, après les résultats des études scientifiques qui ont démontré à quel point notre régime alimentaire actuel causait de graves dégâts sur notre santé, et qu’il est considéré aujourd’hui comme l’un des principaux facteurs de maladies graves, comme le cancer, les maladies héréditaires, etc.

Que doit-on acheter bio pour nourrir un bébé ?

En fonction de son âge, l’alimentation du bébé évolue elle aussi. Après plusieurs mois, il est autorisé à manger des aliments végétaux, comme les fruits et légumes sous forme de compotes. Ces dernières ne doivent pas être achetées du supermarché, car elles sont industrielles et contiennent des composants chimiques. En revanche, elles sont faciles à préparer à la maison, et elles sont surtout plus saines pour l’alimentation du petit bébé.

En effet, il suffit de choisir les fruits et légumes adéquats, qui sont tolérés par le système digestif de l’enfant, de les cuire à la vapeur, d’ajouter de l’eau minéral et d’écraser le tout à l’aide d’une cuillère ou d’une fourchette. Ces compotes sont idéales pour le bébé, elles se conservent naturellement dans le réfrigérateur le temps de quelques heures à une journée maximum.

Le bio comprend aussi, divers produits cosmétiques et pharmaceutiques. En effet, il existe par exemple des shampoings bio sans parabène ni sulfate, et qui sont très adaptés au cuir chevelu et à la peau du bébé. Également, on peut lui acheter des médicaments bio, faits à base d’herbes naturels.

Quels sont les produits bio qu’on ne doit pas acheter à son bébé ?

Consommer bio, ne signifie pas que tout type de produits ou d’aliments est toléré. En effet, pour les bébés dont l’âge est inférieur à un an, ils ne doivent pas consommer certains types de nourriture, même s’ils sont bio. Dans la liste ci-dessous, nous allons citer certains de ces aliments interdits aux bébés de moins d’une année de vie, car ils sont dangereux pour leur santé. Ces produits sont :

  • Les fruits de mer et les crustacés : risque élevé d’allergie, et d’intoxication alimentaire ;
  • Les fruits crus, même s’ils sont bio ;
  • Les fruits exotiques sont également proscrits pour les enfants de moins d’une année.

Apporter à son bébé des produits bio dès son jeune âge est une attitude idéale pour lui inculquer la culture de manger sain. Mais il faut tout de même éviter les aliments suscités, afin d’éviter tout risque d’allergie et/ou de détresse respiratoire dans les cas les plus graves. Concernant les fruits crus, ils ne peuvent être donnés aux bébés ainsi, car ils n’ont pas encore développé les enzymes nécessaires à leur digestion. Enfin, l’unique objectif des parents est de garantir une bonne croissance.

A lire également :